Travailler plus amoindrit les capacités cérébrales

Publié le par ALF

Voilà un argument qui devrait servir la cause des 35 heures chères à Martine Aubry !
Trève de plaisanterie.
Des chercheurs finlandais (dans une étude parue dans "
The American Journal of Epidemiology") ont observé chez des salariés que ceux qui travaillent plus de 55 heures par semaine ont des capacités mentales moindres par rapport à ceux qui ont une durée de travail hebdomadaire de 40 heures. Par ailleurs ceux qui ont une surcharge de travail sont moins bons dans les tests d'évaluation du raisonnement et du vocabulaire.

Selon l'étude, plus la semaine de travail est intense, plus les effets indésirables sont forts. Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont soumis leurs "cobayes" travailleurs à cinq tests différents : par exemple les soumettre à une liste de vingt mots de une à deux syllabes, en leur donnant deux minutes pour en retenir un maximum.
Le constat est sans appel, mais les causes réelles demeurent obscures même si, à l'évidence les explications reposent sur la qualité du sommeil, la dépression et l'hygiène de vie qui se trouve altérée dans le cas d'un travail trop intense.

Etude en ligne
ici.

Publié dans Santé divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

feebleue 04/06/2009 14:12

hallucinant... ça me laisse songeuse.

tropchieuse 27/02/2009 12:04

ca me fait penser aux travaux en psy sociale, on on a bien montré que les ouvriers disposant de pauses plus grandes dans leur travail, ont + de rendement au final que ceux qui travaillent+ :D

je pense que les resultats de l'etude doivent etre encore + flagrant avec des gens qui ont un travail repetitif, les capacités cognitives se concentrant sur une seule tache...