Du calme ou de la panique?

Publié le par ALF

Cette alerte à la grippe nord-américaine, qu'en penser?
C'est la première fois que l'OMS, depuis sa création au lendemain de la guerre en 1948, déclenche une alerte de niveau 5 (sur une échelle de 6) pour une pandémie. C'est nouveau...

Néanmoins, on note quelques précédents en matière de pandémie: la peste noire a fait 25 millions de morts en Europe au milieu du 14ème siècle, on a estimé qu'un tiers de la population de l'époque a été décimée (à titre de comparaison, l'Europe actuelle compte 457 millions d'habitants, ce qui la place juste derrière la Chine et l'Inde en terme de population). Mais à l'époque, on ne bougeait pas autant que maintenant : on ne connaissait pas tous les moyens de transports, la mondialisation, etc... On était certes aussi moins performant sur les moyens de communication, d'information et de soins. Qui gagnerait aujourd'hui dans ce "combat"?

Et puis il y a eu la grippe espagnole, terrible, tellement qu'elle a décimé plus d'humains que la première guerre mondiale n'en avait tué en 4 ans. Officiellement 30 millions de morts, mais peut-être plus, beaucoup plus, selon des études récentes qui osent annoncer un chiffre de 100 millions de morts et 1 milliard de malades. Mais à l'époque, on sortait de la guerre, on ne connaissait pas les antibiotiques (qui n'auraient rien fait contre le virus, mais qui auraient pu aider pour les complications bactériennes dues à la maladie), on avait moins de moyens de communications aussi...

Prochain épisode, on serait tenté de penser à l'épidémie de grippe-fièvre porcine-mexicaine-nord-américaine qui commence à se propager un peu partout. Ce serait faire peu de cas d'une pandémie qui sévit depuis quelques années (déclarée comme telle depuis 2002 mais qui sévit depuis la fin des années 1970), qui a presque été banalisée et qui pourtant est la plus grande que l'humanité ait pu connaître: celle-ci a infecté 40 millions de personnes en une vingtaine d'années et tué 25 millions de personnes, principalement en Afrique. Cette triste pandémie vous l'aurez reconnue, par son acronyme désormais trop célèbre et redouté, le Sida.

Là, aujourd'hui, 30 avril 2009, l'OMS considère que nous sommes à l'aube d'un changement majeur, d'un risque de pandémie imminent. Ce qui ne veut pas dire que nous allons tous y rester (oubliez vos relents de films à la sauce hollywoodienne) mais ce qui peut impliquer que potentiellement cette grippe qu'on dénommera de nord-américaine (car son foyer se trouve vraisemblablement aux USA ou au Mexique) va envahir le monde entier. Si l'on considère les chiffres actuels, rien d'alarmant, finalement, si l'on ramène ça à la population d'un pays... sauf que le virus peut s'adapter, il se répand vite, il se propage vite, il se transmet d'homme à homme, par contact ou par voie aérienne.....
Les autorités sanitaires font des calculs : pas de vaccin pour l'instant, il faudra au moins 4 mois pour en mettre un au point. Nous sommes très nombreux sur Terre, il faut deux doses de vaccin par être humain pour être immunisé mais vraisemblablement, on nous dit que les labos n'arriveront pas à produire suffisamment de doses de ce précieux vaccins. Au plus 500 millions de doses, soit 250 millions de personnes qui pourraient être vaccinées. Dit comme ça, avec un scénario catastrophe qui pourrait se préciser, ça fait frémir, c'est vrai, mais finalement, pour l'instant, on ne sait pas. Peut-être le virus va-t-il "s'éteindre", peut-être va-t-il se propager encore et encore?
Quoi qu'il en soit, pas de panique, nous dit-on.
Ah et puis, le tamiflu et relenza ne sont pas en vente libre et n'ont aucun intérêt à titre préventif. Si vous souhaitez acheter des masques, sachez que les masques dits chirurgicaux ne protègent pas du virus, ils empêchent juste les malades de répandre le virus. Les seuls masques efficaces contre l'infection sont les masques FFP2, mais ne sont efficaces que quelques heures. Quant aux antibiotiques, évidemment, ils ne servent à rien en cas d'infection virale (rappelez-vous la campagne "les antibiotiques c'est pas automatique). Ah, j'oubliais, plus que jamais, le lavage des mains est recommandé, ça tombe bien le 5 mai, c'est la journée nationale de l'hygiène des mains!

Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article