WE à Londres (day 1)

Publié le par ALF

Ah, ça commence à dater, mais peu importe... C'était top !!! Le WE du 8 et 9 mai... en amoureux, sans les mômes, le pied, quand même.... même si on est content de les retrouver ensuite (quand même, j'suis pas une mère 100% indigne). On avait déjà aimé l'an dernier, et là, on a récidivé, on je pense qu'on y retournera encore.... ah, London (la seule ville étrangère où je me sens presque comme chez moi : bon c'est vrai, j'ai pas non plus fait des tas de pays, je vous l'accorde ;-)....

Alors au programme, on avait prévu quelques trucs, mais on n'a pas eu le temps de tout faire..... Déjà, en arrivant, il a plu et on a voulu éviter de faire le poireau une heure et demi devant Westminster Abbey, donc on n'a pas visité finalement.... Direction Harrods (et non pas Harrod's) pour découvrir le temple du consumérisme dans sa splendeur.... Et de temple, oui, c'en est un : plus de 18000 m² au sol et 92000 m² de surfaces de vente réparties sur 7 étages...

A visiter presque comme un musée, par curiosité. De toutes façons, qu'on se le dise, à part quelques "babioles", il est difficile d'y faire son shopping, tant les prix sont prohibitifs, ne pas oublier que la désormais propriété de la famille Al-Fayed (oui, le papa de Dodi, celui qui s'était entiché de Diana) était à l'époque (laquelle d'ailleurs? après vérif, il semblerait que c'était dès les années 1930....) fournisseur officiel de la famille royale.... bon depuis, ça a changé, depuis notamment que Lady Di ait choisi le camp Al Fayed (il y a d'ailleurs un monument relativement kitsch à la mémoire des défunts dans le magasin, là aussi, ça se visite presque comme la tombe du soldat inconnu (sauf que c'est pas une tombe, hein !!).
Bref, on trouve de quoi chez Harrods? Que peut-on y acheter? TOUT ! Je me souviens avoir bossé pour un magazine de déco où je citais des marques hyper chicos de meubles de jardin (Sifas, Dedon, Emu, etc.) et bien chez Harrods, il n'y a que ça... Je passe les marques en tous genres, les innombrables sacs à main Prada et autres joyeusetés qu'une accro du shooping (comme je le suis un peu) aurait envie d'acheter, mais hélas! le compte en banque ne suit pas . Cela dit, Harrods, qui fait les choses bien (humour) a pensé aux petites gens qui veulent à tout prix consommer et a créé un étage spécial gifts où l'on peut s'approvisionner avec quelques souvenirs bon marché (compter tout de même une quinzaine de pounds, hein...) : et j'ai craqué, en grande fan de thé, me suis acheté des mugs siglés Harrods et un petit sac shopping.... On ne se refait pas...
Pour plaire à Monsieur qui a compris que mes neurones "shopping" étaient en pleine ébullition, nous sommes allés découvrir les étages qui pouvaient davantage l'intéresser ... Il a bien remarqué qu'en déboursant 18000 livres, on pouvait s'offrir un ordi portable Bentley (vous pouvez le voir sur le net, c'est le modèle "Ego" en cuir matelassé), mais a trouvé ça un peu tape-à-l'oeil (tout comme je trouve les sacs Prada un peu too much ), nous sommes donc tombé d'accord pour ne pas passer commande. Que dire enfin de ce baby-foot dont les joueurs des équipes adverses sont en or et argent.... Non décidemment, ça ne suit pas du tout avec notre intérieur... Trop bling-bling, peut-être?
En tout cas, chez Harrods, si vous avez un compte en banque normal, vous pouvez au moins visiter et y passer facilement 4 heures, tellement c'est énorme en taille et curieux d'y voir tant de marchandises réunies en un seul endroit et si vous êtes riches (mais alors très très riches, hein), vous pouvez y acheter tout (je dis bien tout) ce dont vous avez besoin... Fringues, bouffe (faut voir le chic des boutiques traiteur et les nombreux restos), mobilier, déco, livres, produits technos (je vous laisse imaginer) et même des fossiles : regardez (le fossile sur pattes, c'est moi)!!
J'ai trouvé ça un peu étrange... Sans doute que la famille Al Fayed doit aimer ça .... Alors si vous êtes fans de trilobites, ammonites, géode d'améthyste géante ou encore de pierres semi-précieuses, allez-y : pour les pierres précieuses, vous aurez compris que vous y trouverez aussi votre bonheur, mais dans un autre rayon du magasin, perso, je ne suis pas allée voir, les diamants, trop peu pour moi !

Ah, au fait, au sous-sol, n'oubliez pas de faire un crochet par les "caves" de chez Harrods où l'on trouve du Dom Pérignon millésimé en libre-service et des vins rouges français des années 30, en libre-service également : z'ont pas peur les Anglais.... des grands crus, comme ça, hop.... Attention de ne rien casser....


Bon après cette pause shopping oh combien harassante qui a tout de même duré quatre bonnes heures (et imaginez, un mari qui a tenu le choc, quatre heures dans un grand magasin, sans râler..... aussi ébahi que moi, je pense à découvrir les jets-ski dernier cri et clubs de golf plaqué à l'or fin.. je disais donc.... reprenons... après cette pausse, direction le musée de la science, à deux pas (ou presque) de chez Harrods (c'est bizarre comme la notion de pas entre Greg et moi n'est pas la même).... Bref, super musée, top pour les grands et les petits, avec un grand ciné I-Max où l'on a pu voir une animation très bien conçue sur les dinosaurus : Simon aurait sans doute voulu voir les dinos, mais aurait été effrayé par les effets 3-D très réalistes (y'a qu'à voir comment il avait flippé au spectacle "chéri j'ai rétréci le public" chez Disney).....
Vers 18h30 il est temps de trouver notre hôtel, bien situé, au calme et bon rapport qualité prix (et sans chi-chi comme l'an dernier au Chesterfield Mayfair).... Le soir, resto dans le "Marylebone Village", dans un resto à tapas (the
Providores) à recommander : ambiance sympa (mais bien bondé, le resto), bouffe savoureuse, etc.... gros dodo mérité.... même si dur dur de m'endormir (mon cerveau n'arrive pas à se remettre des multiples choses que j'ai vues dans la journée

Publié dans Hobbies loisirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article