Une infinité de pensées bienveillantes...

Publié le par ALF

Pour toi Jean-Marc, mon "grand frère"... Tu ne peux pas partir et il faut que tu te battes. Tu dois être plus fort que cette cochonnerie de maladie et ses complications qui t'ont mis KO. Je te donne ma petite étoile qui m'a portée bonheur et qui m'a laissé du répit... C'est vraiment une sale année, mais crois-moi que si tout s'arrange, on fêtera sa fin de manière digne et on lui dira aurevoir pour de bon à cette fichue année 2009.
J'aimerai tant que tu viennes lire ce message a posteriori... car cela voudra dire que tu as gagné... et on pourra en sourire !

Pense à tes enfants, à Marie qui va avoir 11 ans prochainement, aux deux "grands" qui ont encore besoin de toi, à Catherine, qui m'a dit qu'elle n'était rien sans toi, à Michaël (qui aura bientôt aussi un peu plus de 11 ans) et moi, tes petits frère et soeur que tu as aimé bichonner en tant que grand frère, à papa et maman, pour qui tu as été le chouchou et fils unique avant qu'un casse-pied (pardon Michaël ) et une petite chiante (c'est moi !!) viennent marcher sur tes platebandes ! 

Jean-Marc, c'est un cauchemar et je vais me réveiller : j'ai toujours du mal à réaliser, il n'y a que quand je repense à mes visites de ces derniers jours que je réalise hélas! que c'est bien vrai... Je t'ai eu au téléphone mardi juste avant que tu t'endormes, peut-être as-tu oublié, mais j'avais promis que je viendrais te voir, je l'ai fait, re-fait et re-re-fait et je continuerai à t'embêter jusqu'à ce que tu te réveilles. N'oublie pas que tu as un catalogue complet de bons mots à nous souffler, que ton humour nous manque, et puis Sophie a également mis sur son blog une liste de taches que tu auras à faire en rentrant au bercail !! Greg voudrait aussi voir les photos du baptème en Aston Martin et moi aussi !! Il m'a dit que dès que tu seras d'attaque, vous en ferez un à deux, ça serait une bonne idée, je pense, et p't'être même avec Michaël? Tu vois, si ça c'est pas une bonne raison pour revenir parmi nous? Sans parler des petits plats équilibrés que Catherine te préparera pour te remettre sur pied. Rappelle toi la dernière fois que tu es venue à la maison, quand tu étais en formation à côté de chez moi : le midi, on est allé au resto et le soir, on a bien rigolé (tu te souviens de ta photo type repris de justice, on en rigole encore avec Greg....).

On veille tous sur toi, il est trop tôt pour partir.

Je t'aime, Ma-mac, on t'aime tous, tu le sais, alors reste.... C'est dit simplement, maladroitement, confusément, mais avec plein d'amour....

Ta petite soeurette Anoucha...

Commenter cet article

Laurence 14/06/2009 13:35

C'est une magnifique ode à un frère aimé que chacun aimerait entendre à son endroit. Toute onde positive est un bien à partager et je m'associe donc à ton message pour en apporter toujours plus. Avec toute mon amitié. Laurence.

Sophie 14/06/2009 12:04

Cet après midi je lui dirai ce que tu as écris sur ton "site", je suis sure que ça va le booster.

Sophie 14/06/2009 12:02

.... J'attendais avec impatience un nouvel article, j'y allais tous les jours, je savais bien que tu allais en écrire un...