Entente fraternelle : forcément cordiale?

Publié le par ALF

Un peu plus de deux ans d'écart, des parents et une soeur en commun, des jeux également : ils sont frères.

L'un est absent que l'autre demande immédiatement où son frère se trouve. Le premier obtient des bonbons à l'école à l'anniversaire d'un copain, il  en garde pour le second.

Pour autant, ils se chamaillent sans arrêt, dès le lever du soleil jusqu'à son coucher. Je sais que c'est normal, mais je suis en ce moment en pleine saturation : ça chouine, ça tape, ça hurle, ça titille, ça chipe, ça grimace, ça se lance des mots d'oiseaux.

mitterrand_kohl.jpg

 

Et toi, tu fais quoi? Tu n'arrives pas à gérer le truc. Tu te dis qu'ils sont assez grands pour se débrouiller seuls, mais ça dégénère. Alors tu t'immisces dans leur ménage à deux et c'est là qu'ils se rapprochent pour mieux t'enquiquiner. Alors que faire?

 

Avez-vous trouvé la recette miracle? Je cherche encore !

 

 

PS : en plus, paraît que c'est l'âge bête. J'ai l'impression que chez les garçons, ça commence tôt et ne finit jamais !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vécu et quotidien

Commenter cet article

mssp 19/11/2010 11:40


Ce qui est fatiguant, ce n'est pas temps les disputes des enfants. C'est plutôt que leurs disputes révèlent que nous ne sommes nous-mêmes pas très en paix. C'est quelque chose que j'ai repéré pour
moi. La fatigue, être préoccupeé par quelque chose rend leurs conflits très pénibles mais quand ce n'est pas le cas, je les aide à dire ce qui ne va pas sans accuser l'autre, à dire ce qu'ils
ressentent et la plupart du temps, tout le monde comprend qu'il n'y pas de réel conflit mais essentiellement un manque d'écoute de l'autre. C'est ça le plus gros du travail (et forcément, ça nous
concerne aussi en tant qu'adulte).
Par contre, la répétition de ces situations est parfois usante. Si on met ça en perspective, on réalise qu'on le vit ailleurs de la même manière. Au boulot, en famille que sais-je. Et comme ça ne
dépend pas de nous, on ne gère pas plus.


ALF 19/11/2010 12:09



merci d'avoir apporté ton point de vue !



Véro B 17/11/2010 18:16


moi je t'envie.


ALF 17/11/2010 20:32



oui...... je sais !!! à quand une petite soeur pour Mathilde !??



gwénola 15/11/2010 15:21


chacun dans sa chambre le temps que la crise passe......je vois..........


ALF 15/11/2010 15:23



ouais hélas  mais j'ai pas l'impression que ça soit la bonne solution, mais je n'en trouve pas d'autre(s)
 



gwénola 15/11/2010 15:10


ça ne va pas te rassurer mais chez nous c'est pareil...ils s'adorent et en même temps passent leur temps à se disputer...et toi tu gères les crises de nerfs...ou ta propre crise de nerfs......


ALF 15/11/2010 15:16



hélas, en ce moment, j'ai les nerfs qui lâchent :-( le seul moyen d'avoir un peu de calme est de les séparer, c'est quand même dommage !



Julie jujuteam 14/11/2010 17:05


Malheureusement rien à faire ! Ca s'appelle une fratrie ! :-d