La fin des ponctions lombaires dans le diagnostic de la SEP?

Publié le par ALF

Une brève dans Sciences et Avenir...

 

« L'analyse des larmes pourrait permettre de poser un diagnostic précoce de la sclérose en plaques ».
« C'est ce que vient de démontrer [dans Multiple Sclerosis] une équipe de Lille, dirigée par Gauthier Calais, en y recherchant des anomalies immunologiques, en particulier certaines protéines, des «bandes oligoclonales» d'immunoglobulines G »,
note le magazine.
La rédaction précise que « cette nouvelle technique permet d'éviter le recours à la ponction lombaire dans 40% des cas », rappelant que
« jusqu'alors, on avait essentiellement recours à l'imagerie par résonance magnétique et à l'analyse du liquide céphalo-rachidien ».
Le mensuel explique que « selon les résultats obtenus chez 70 malades, il existe une concordance satisfaisante entre l'électrophorèse des larmes et celle du LCR, probablement parce que les follicules lymphoïdes des glandes lacrymales sont proches de ceux du système nerveux central, ou bien parce que les cellules lymphoïdes ou les IgG sont capables de migrer à travers la barrière hématoméningée ».

 

En plus, c'est une équipe lilloise : z'auraient pas pu trouver ça avant? ça m'aurait évité la ponction, moi !

 

C'est décidé, j'essaye de réécrire sur ce blog et ailleurs... mais attention, comme le titre du blog le veut, ça parlera de tout et n'importe quoi (miscellanées), mes états d'âme (et parfois de corps), mes coups de coeur, mes coups de gueule, de flip, de coup au moral, mais promis, j'vais essayer d'être gaie (bon pas toujours non plus, surtout en ce moment, mais c'est ma thérapie d'écrire !!).

 

 

Publié dans SEP

Commenter cet article