Je me sens si seule...

Publié le par ALF

Un article ! Je vous pond un article, dingue, non? Oui, disons que j'en ai besoin ! Je pense que cet article sera très peu lu, que bon nombre de mes lectrices ont dû déserté devant la sécheresse de mes articles, devant l'aridité de mes propos sur le blog depuis des lustres, mais là je reprens la plume par besoin, pour me vider un peu l'esprit, même si ça ne sert sans doute pas à grand chose....

 

Pffffff, gros soupir de décompression, gros besoin de souffler.

 

En ce moment, ça ne va pas. Pas du tout. C'est indéfinissable, c'est impalpable, mais voilà, je n'arrive pas à trouver la motivation dans ce que je fais, notamment le boulot. Et ça, ça me ronge de plus en plus. Je n'aime quasiment plus ce que je fais dans le boulot, j'en ai marre d'être seule, marre marre marre.

Marre de recevoir des commandes d'articles bouche-trou,

Marre de d'avoir cette sensation de remplir des pages sur des sujets qui n'intéresseront personne,

Marre de me heurter à la mauvaise humeur des gens d'un côté et à la pression des autres de l'autre,

Marre de faire la gratte-papier, du moins l'impression que j'en ai.

 

seule.jpg

 

Ce que je dis, ce ne sont que des évidences, tout le monde passe par là un jour. Bosser à la maison n'est pas chose facile. On a, certes, plein de libertés, mais à côté, plein de contraintes et de difficultés auxquelles on doit faire face mais là, je n'y arrive plus.

Je crois que je ne supporte plus ce que je dois faire, je ne supporte plus de bosser seule, d'être face à mon ordi matin/midi et soir, je ne supporte plus de bosser comme ça, d'écrire sur tels ou tels sujets et hélas, l'impression que rien ne pourra y changer.

Je crois que je rêve de retrouver une rédaction, une équipe, mais je connais aussi les contraintes que cela implique et du coup, je me dis que mon problème est insolvable.

Bosser à la maison, c'est chouette, c'est pratique (on s'organise comme on veut, on garde les enfants à la maison quand ils sont malades, on peu sortir quand les autres bossent si on rattrape son retard par ailleurs), mais à côté de ça, quelle solitude. Elle me pèse, vraiment, me tape sur le système ! J'en deviens aigrie, pas bien, envie de tout bazarder, je bloque sur mes pages Word quasi blanches pendant des heures, je n'y arrive plus. La source s'est tarie de ce côté.

J'ai ma petite idée : me réorienter un peu sur ce que j'écris, mais la chose n'est pas simple, il faut que je trouve une impulsion et c'est le saut qui est le plus difficile. D'autant que je ne suis pas sûre d'être acceptée ailleurs. Et si le malaise était plus profond?

 


tears.jpg

 

 

Si le souci ne venait pas uniquement du boulot? Des amies, j'en ai, mais on se voit peu, chacune prise dans son quotidien, de maman, de femme active, etc... J'ai aussi bâti des amitiés virtuelles, mais je me rends compte que pour la plupart ça reste du virtuel. Combien sur qui je peux compter, combien qui continue de demander des nouvelles? je ne blâme personne, c'est la vie et je suis sans doute trop sensible sur ces sujets ! Tant pis pour moi, j'oserai dire !

 

Qu'est ce que je dois faire? Continuer à me morfondre, supporter coûte que coûte tout ça, ou bien choisir un autre "chemin", me réorienter, trouver autre chose? Mais je ne sais rien faire d'autre, j'ai l'impression d'avoir tout raté....

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Elven roz 20/08/2013 17:26

Bonjour,

Je me retrouve tellement dans ce que tu évoques. Je suis en train de monter un forum sur la solitude pour mieux la comprendre et en sortir.
Je te souhaite d'avancer et d'aller mieux quoi qu'il en soit.

Admin solitaire

ALF 22/08/2013 11:15



merci pour ton message. L'article dont il est question date un peu.... je vais mieux, je me sens moins seule maintenant, j'ai ouvert un autre blog plus dyamique ! je te souhaite le succès avec
ton idée !



Gwénola 28/09/2012 14:31

faut qu'on se voit très rapidement !!!!!! jérémy va s'arranger avec Greg !

catherine 29/05/2012 15:40

Anne-Lise, je passe de tps en tps moi aussi...je suis bien désolée de te voir comme ça moi aussi, surtout que j'éprouve la même chose que toi au même moment...le temps passe et tout se déconstruit,
notamment les amitiés !
N'hésite pas à passer à la maison, j'aurai bien besoin d'une copine de galère en ce moment...appelle nous ! venez manger !
bisous

Julie 21/05/2012 09:56

Courage ma belle !

Le soleil va revenir, les projets aussi et tu verras que tout te semblera déjà plus positif !
En attendant, un petit thé gourmand ou une séance shopping et ça repart ! ;-)
Je suis là si tu as besoin.
Bises

ALF 21/05/2012 10:22



un merci (sincère) pour ton coup de fil ! Belle journée même si le soleil n'est pas encore là, on y croit !



Laurence 15/05/2012 15:48

Je crois qu'il va falloir que je fasse un autre envoi express de chocolat - cette fois-ci - pour te réconforter un petit peu. Certes ça ne résoudra pas ton mal-être mais qu'est-ce que ça peut faire
du bien par ailleurs !

Je passe de temps à autre sur ton blog, sait-on jamais...

Donc me voici pour te faire un gros bisou un peu tardif vu la date de ton article. Néanmoins l'intention y est.

Hélas nous sommes plusieurs dans cette situation de solitude. Chacune dans sa province à occuper sa journée entre la maison, les enfants et quelquefois le travail. Et si tu bosses à la maison comme
toi, cela peut être lourd à porter.

Bon courage.

Toutes mes pensées vont vers toi.

Bisous.

Laurence

ALF 15/05/2012 16:00



Des bises aussi à toi, ça va un peu mieux, un passage à vide, une réflexion, de l'introspection... pour l'instant, on repart... on verra si ça dure ou si le mal-être perdure :-(


bises à tous les3