Lecture : "Carnets du ghetto de Varsovie"

Publié le par ALF

Je viens de terminer mon livre de chevet. Un livre qui apprend - à mon sens - beaucoup sur le "pourquoi/comment". Pourquoi et comment les Juifs, pendant la Seconde Guerre Mondiale ont pu être à ce point persécutés sans qu'il n'y ait eu de véritable rebellion de leur part. Je ne vais pas refaire l'Histoire. Ceux qui s'intéressent à cette période savent qu'il y a eu des révoltes, de la résistance, mais qu'hélas, ce fut insuffisant. Six millions de Juifs ont péri (chiffre communément admis au procès de Nuremberg).

 

9782707139375

 

Ce livre, écrit par Adam Czerniakow dès le début de la Seconde Guerre Mondiale et jusqu'à la mort par suicide de l'auteur (en juillet 1942) raconte le quotidien de la vie dans le ghetto vu du côté du Judenrat, une instance politique qui gérait le ghetto (et qui obtenait des ordres du IIIème Reich). On y voit progressivement s'installer la mise à mort d'un peuple sans que celui-ci ne trouve à dire. Le peuple était pris en charge par le conseil juif (le fameux Judenrat) du ghetto, donc il suivait ce qu'on lui disait. Il était presque normal pour ces Juifs polonais de quitter un appartement confortable dans Varsovie pour le laisser aux aryens et aller s'entasser avec d'autres familles dans un appartement bien trop petit pour eux à l'autre bout de la ville. De même que lorsqu'on rationnait la nourriture, collectait les fourrures et autres biens précieux, c'était "normal".

On revoit certaines images de la liste de Schindler de Spielberg, du Pianiste de Polanski, et on se dit que tout cela n'aurait pas dû arriver.

Hélas...

Le livre semble monotone (j'ai eu du mal à accrocher au départ), puisque chaque jour l'auteur y explique sa journée. Mais l'on sent à travers les lignes, les pages, les difficultés, la souffrance de ceux qui vivaient dans le ghetto. Les déménagements, les restrictions, les interdits, le froid, la faim, la famine, les morts, les survivants. Le ton est monocorde, d'une précision de comptable. Mais c'est un pan de l'Histoire tout entier qu'on vit de l'intérieur.

 

Je m'intéresse beaucoup à cette période trouble de l'Histoire, à ce qui touche la Shoah, j'ai lu beaucoup à ce sujet. Beaucoup de témoignages. Celui d'Adam Czerniakow est l'un d'entre eux.

Hnnah Arendt a jugé sévèrement les membres des Judenrat pour le rôle qu'ils avaient tenu dans la survenue de la Shoah. Je ne sais pas trop quoi en penser. Etaient-ils responsables? Peut-être pensaient-ils naïvement que les Allemands ne leur voulaient pas tant de mal que ça? Mais qu'une fois la machine emballée, il n'y avait plus de possibilité de faire marcher arrière? Ni d'aller de l'avant? C'est sans doute pour cela que Czerniakow a choisi le suicide, avec une ampoule de cyanure qu'il gardait "au cas où", pour le jour "où".

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

karine 08/11/2010 20:40


OK, je m'intéresser à ce sujet une fois que j'aurai fini celui que j'ai entamé sur l'extermination des indiens d'Amérique du nord,un autre génocide dont on parle peu...en fait j'ai redécouvert la
culture indienne quand nous sommes allés au Nouveau Mexique et à Mesa verde (voir article dans le blog de MKL); et puis j'ai aussi à terminer les 900 jours du siège de Léningrad durant la 2ème
guerre mondiale qui a provoqué 1 millions de mort, je constate que mes lectures ne sont pas très réjouissantes en ce moment..........


géraldine 08/11/2010 11:24


Euh c'était une question... Tu me le prêterais?


Géraldine 08/11/2010 11:24


Tu me prêterais ce bouquin si on arrive à se croiser près d'une piscine un de ces quatre. Pour moi, pas cette semaine...


ALF 08/11/2010 11:34



pas de piscine non plus cette semaine  je ne suis point raisonnable (et puis c'est le pont en fin de semaine)
mais OK pour le livre, je te le prête volontiers !



karine 06/11/2010 12:08


Pour rebondir sur ta dernière lecture, je viens également de terminer un livre dont le thème est l'histoire d'une jeune fille et de sa famille qui fuient le bolchevisme en 1917, se réfugient en
Allemagne et assistent à la montée du nazisme avec les mesures anti-juives et tout le reste.....Je me demandais si à cette époques des allemands s'étaient opposés, avaient fait de la
résistance....on n'en parle pas trop et je ne connais pas de livre qui traite de cet aspect de l'histoire, je suis preneuse de titre de livre si vous en avez lu.


ALF 06/11/2010 20:41



je te dirai ça unefois que j'aurai mis de l'ordre dans ma bibliothèque !! mais of course, il y a eu (heureusement) des allemands qui ont résisté : tiens, justement, j'ai lu un livre sur Oskar
Schindler : évidemment, tu dois connaître le film de Spielberg, mais le livre que j'ai lu était pas mal aussi ! et il y a des tas de bouquins sur les "Justes" ! j'ai pas mal lu sur cette triste
période, j'ai pas mal de titres ! je te conseille de lire Primo Lévi si tu n'as jamais lu !