Les saisons de la SEP

Publié le par ALF

Je viens de lire ça dans Sciences et avenir :

 

"Une étude publiée dans Neurology vient de mettre en évidence le caractère saisonnier de la sclérose en plaques. L'affection, probablement sensible à l'influence des températures et de la lumière solaire, est en effet plus active de mars à septembre. Des études précédentes avaient montré des variations saisonnières de l'activité de la maladie dans les niveaux de cytokines pro-inflammatoires mais pas dans les images cérébrales, ce que démontre l'étude récente. Cette donnée devra être prise en compte dans l'analyse des résultats des essais cliniques".

 

Winter.jpg

 

C'est sans doute vrai puisque la chaleur avive certains symptômes.

J'ai ressenti les premiers signes de la sournoise en plein été, en pleine canicule. Mais la grosse poussée, je l'ai eue en janvier 2009. Cela peut néanmoins avoir un lien : il faisait un vrai froid de canard et je m'habillais très très chaudement et chaussait chaque jour des bottes pour éviter d'avoir les pieds gelés (comment ça, frileuse?).

Donc, ça a peut-être un lien?

 

En tout cas, d'après leur étude, on est plus tranquille en hiver !

 

J'ai donc le choix : avoir les pieds sans cesse gelés ou les pieds cartonnés (sensation - entre autres - ravivée quand j'ai les pieds chauds - marche, bain chaud, chaleur, port de chaussures fermées - ça et puis les p'tites fourmis ou l'insensibilité des pieds).

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans SEP

Commenter cet article

Laurence 18/10/2010 05:21


Quoiqu'il en soit, si on suit ce raisonnement, tu habites das la bonne région. Et si besoin est, y a encore plus froid. :-)


ALF 19/10/2010 08:41



oui, après c'est le pôle Nord !!