Ma vie a failli basculer à vouloir être une fashion-shoe addict

Publié le par ALF

Le titre est long mais mérite le détour.

Oui, parce qu'un jour, j'ai failli mourir à cause d'une paire de shoes.

Non, j'vous jure, je n'exagère pas.

Non pas que j'ai risqué ma vie pour décrocher une paire de Louboutin en soldes. Ni même pris un coup de talon aiguille entre les deux yeux jusqu'au cerveau. Pire. 

Attendez, que je vous raconte.

 

C'était par un beau jour de décembre 2002 (oui ça remonte !) que tout a commencé.

Je devais - pour le boulot - me rendre à Paname pour la journée. Pour faire ma belle, je décide de mettre une jolie jupette (c'est si rare une Anne-Lise en jupette à cette époque) et les chaussures qui vont bien. High heels, s'il vous plait. Pas des talons aiguilles, certes, mais de quoi me donner l'allure d'une gazelle ou presque.

 

louboutinneon

 

Mais Paris, c'est grand. Et même si tu prends le métro, tu marches, tu marches, tu marches (parce que t'es une petite provinciale et que tu te perds un peu dans la capitale). Si bien qu'à la fin de ta journée, si t'as pas choppé des ampoules aux pieds, t'es presque une miraculée.

 

Retour à la case lilloise avec plein d'ampoules sur/sous les pieds.

Dont une. Clac. Elle éclate. Pas grave. Elle va guérir, me dis-je. Oui...

 

Tiens mais pourquoi ça me démange autant autour? Et pourquoi c'est rouge rouge dessus, dessous, autour, que ça fait un mal mais un mal de chien? Hein, pourquoi? Pour vous dire, à l'époque, je n'avais jamais eu aussi mal de ma petite vie (depuis les accouchements sont passés par là !). Ou bout de quelques jours, la douleur est si terrible que je demande à une collègue de venir me chercher chez moi, car je serai incapable de conduire, le simple contact du sol me fait souffrir +++++, alors la pédale d'embrayage, oublions. Je passe ma journée sous Doliprane avec la jambe posée sur une chaise, en essuyant des poussées de sueurs froides et de fièvre. La douleur ne passe pas. L'ampoule est rouge, rouge, et un cordon rouge, lui aussi, remonte le long de ma jambe. Et ça démange. Mais surtout, ça douille un max.

 

Bon finalement, je me décide à aller voir un médecin le soir, car c'est veille de WE.

 

Il m'a engueulé en voyant ma jambe et m'a demandé si je savais que j'aurai pu en mourir. Oui, car le "mal" était monté du pied vers la jambe. On voyait un cordon rouge (oui, comme le champagne, mais en moins bien) remonter du pied vers le genou. Une lymphangite. Un truc que si j'avais pas consulté aurait continué à s'infecter et c'était la septicémie. Empoisonnement du sang.

Pour une simple ampoule.

Si je vous raconte ça, c'est qu'aujourd'hui, j'ai pas mal marché, avec des talons. C'est maaaaaallllll. Bon, c'est pas grave, en rentrant, j'ai vite passé mes bons vieux chaussons.

Mais à chaque fois que je vais à Paris, maintenant, j'opte toujours pour du plat, du confortable, du douillet. Parce que si je peux éviter d'avoir ça à nouveau, je préfère. Et puis les ballerines, c'est indémodable ! Toc !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Santé divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dizzidoll 07/11/2010 14:27


Moi aussi les catastrophes ça me connaît ! D'ailleurs en parlant de chaussures à talons vertigineux, je suis en pleine série : "les procès louboutin" sur mon blog !
http://dizzidoll.over-blog.com


Jacqueline Tylski 06/11/2010 07:01


Merci pour cet avertissement, Anne-Lise! Car, le week-end dernier, je suis allée à la "chasse" aux champignons et je suis rentrée sur un pied, enfin, un demi. Tant bien que mal, afin d'éviter le
rapatriement.....à cause d'une ampoule au talon! et pourtant j'avais de très bonnes chaussures de marche! cela fait donc une semaine que je ne peux plus me chausser décemment. Je n'ai même pas pu
honorer mes morts, pour Toussaint, car il ne faisait pas beau, et aller au cimetière en nu-pieds, "ça le fait pas"! Mon talon ne guérit pas, je vais donc le surveiller de très près. Et lundi, si je
ne vais pas mieux, je vais débarquer chez le toubib en lui disant: "Docteur, je crains bien être atteinte d'une lympangite!"


Mlle Toutouille 05/11/2010 15:59


Je m'apprtais à rire, mais ihhhhhhhhhh il fait peur cet article. J'irai consulter si j'ai un jour ce problème.


ALF 05/11/2010 16:03



c'est du préventif !!!



Nikit@ 05/11/2010 15:48


C'est mortel des talons ;o) Moi à petites doses, car c'est pas très confortables.


ALF 05/11/2010 15:51



ah tiens, ça aurait pu faire un beau titre : les talons c'est mortel : simple mais efficace !!! mais vrai !!!