Peut-on encore apprendre à mon grand âge? (envie du moment)

Publié le par ALF

J'ai une profonde admiration pour les gens qui reprennent des études sur un tard : quand je dis un tard, c'est pour dire quelques années après avoir arrêté leurs études.

 

Bon, je n'ai pas pour projet de reprendre des études pour changer d'orientation, car si je devais choisir un changement de voie professionnelle, je m'orienterai de l'autre côté du miroir : à savoir que pour l'instant j'écris beaucoup dans le secteur de la santé, et que si je le pouvais, dans une autre vie, je serai - pourquoi pas - toubib (pas proctologue non plus !). Bon bref, là n'est pas la question !

 

Vous pensez qu'on peut encore apprendre à mon grand âge (pour celles et ceusses qui l'ignorent, j'ai 34 ans et demi (le demi a-t-il de l'importance?).

 

Car j'ai envie d'apprendre deux choses totalement sans rapport (ou alors si lointaines).

 

Le tango : je suis presque aussi souple qu'un piquet, vous croyez que je pourrais me dérouiller? J'adorerai danser le tango !

 

tango2.jpg

  Crédit photo : tango.purzuit.com

 

Le polonais : là, j'ai déjà des bases, l'accent, la génétique (sic!) et les mollets qui vont avec !! Je suis plus susceptible de mener ce projet là à bien que l'autre ! Mais quelle est la meilleure méthode pour apprendre une langue?

 

polonais.gif

 

Vous avez des idées ? J'ai bien pensé à embaucher un plombier polonais pour apprendre le tango et la langue en même temps, mais mon chéri est bricoleur, je ne peux donc pas invoquer ce prétexte !

Publié dans Vécu et quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Virginie 02/11/2010 12:12


et pourquoi pas? le tout est de s'éclater!


Orgebin 12/10/2010 15:08


Oui et re-oui pour le Tango! Le Tango Argentin est un plus complexe que le tango que tu vois danser dans les bals/repas dansants etc... Mais tellement plus beau! Il n'y a pas d'âge pour la danse.
Euh... pour le Polonais, là, j'en sais rien... Mais du moment que ça te fait plaisir, je ne vois pas où est le problème.