Une pensée pour les élèves de terminale (futurs bacheliers?)

Publié le par ALF

Non en vrai, je ne connais personne qui passe le bac cette année... mais demain, ça sera le point de départ de l'édition 2010 du baccalauréat, avec la philo !! Pour moi, ça fait déjà 16 ans !!!! Purée, 16 ans !!! Argh, ça ne me rajeunit pas tout ça !! En plus, c'était encore l'époque des "vieux" bac A (série littéraire), B (économie), C (math physique), D (math, bio), E, F et G.... Maintant quand on dit j'ai un bac D, ça fait vieux machin : c'était la dernière année où les bacs généraux portaient un nom de lettres, après on est passé aux séries L, S, etc....

 

Je me souviens de quelques trucs sur ces épreuves du bac : il faisait chaud, très chaud, entre les épreuves, on prenait le soleil. Je me souviens du sujet de philo que j'avais choisi : "Connait-on la vie ou bien le vivant". Je me souviens de ce sujet de bio que j'avais un peu foiré, sur l'immunologie. Je me rappelle de l'oral d'allemand (deuxième langue, une option) où je n'ai rien compris à ce que l'on me demandait (j'ai malgré tout eu un 14, je crois), je me souviens de l'épreuve orale d'anglais où le prof m'a dit qu'il avait été déçu, car il s'attendait à avoir une élève bilingue (tant ma prof de terminale avait été élogieuse à mon égard) et que j'avais fait quelques petites erreurs : du coup, gros coup de flippe, et s'il me mettait une mauvaise note?

 

Le reste, j'ai oublié... Jusqu'au jour des résultats : soit en affichage au lycée, où je ne suis pas allée, soit sur... minitel ! Oui, le minitel, qui sait ce que c'est ??? Je me souviens de mon frère MKL pour ne pas le citer qui me taquinait, qui me stressait : le bac, franchement, j'étais sûre de l'avoir, je n'avais pas foiré un maximum et en scientifique, on peut vite savoir, avec les coeff si on est OK ou pas ; et puis avec l'épreuve anticipée de français, je partais déjà avec un paquet de points d'avance. Et finalement, le bac, je l'ai eu... Avec mention en plus. Mais quelle différence ça fait au final? Sur le coup, sans doute du soulagement, de la fierté, ça ouvre certaines portes et puis après? ça reste un souvenir, un truc que je raconterai peut-être à mes enfants, mais qui sait si ça existera encore d'ici là?

 

 

 

 

 

Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 20/06/2010 22:36


Ah, le bac... Je l'ai passé en 93. Je n'arrivais tellement pas à réviser chez moi, que la dernière semaine, je suis allé bosser au lycée. Surprise, je n'étais pas le seul.
A la sortie de l'épreuve de philo (j'avais pris le commentaire, le texte traitait de la théorie de l'évolution), je regarde le corrigé sur le minitel (eh oui ;-)), je me dis que c'est super, j'ai
tout compris. Résultat : 5/20, ma pire note de l'année en philo. Elle m'a coûté une mention grâce à laquelle je serai parti faire mes études à Strasbourg. La vie tient à peu de choses parfois.


ALF 21/06/2010 08:36



il parait que les commentaires de texte sont les plus difficiles ;-) notre prof de français nous l'avait déconseillé... (pareil en philo)



maëlle 17/06/2010 11:12


que de souvenirs...........ici j avais le bras dans le platre (heureusement le gauche comme pour le brevet et ma licence d ailleurs).....
J'étais ce qu'on appelle une bonne élève donc personne ne se faisait de soucis pour moi.....sauf que le jour des résultat je ne me suis pas vu ni dans les bacheliers ni dans ceux admis au
rattrappage, les copines qui ne me croyaient pas sont allées voir....ne m'ont pas vu....on est remontées dans la voiture dépitée jusqu'a ce que la maman de la copine qui nous avait emmenée retourne
voir car elle n'y croyait pas et elle m'a vu et dans les bacheliers.....ah un sacré souvenir....bon pas de mention mais avec un 4 en philo ca m'a pas aidé.....c'était il y a 11 ans et grace a toi
jviens de retomber dans la nostalgie des années lycée........