Vie de famille

Publié le par ALF

Hier, c'était la communion de ma filleule : c'était aussi l'occasion pour nous d'étrenner une nouvelle réunion de famille avec notre-désormais-famille-nombreuse (modèle de base, deux adultes trois enfants).

 

En femme-maman-épouse organisée que je suis (pas mono-maniaque pour un sou) j'avais pris soin, la veille, de préparer les fringues des trois merveilles du monde et aussi... de choisir les miennes. Ne souriez pas, je vous explique.

Bah oui, selon la météo, déjà, le temps ne serait pas top. Exit donc le joli jupon blanc que j'avais prévu de porter avec je-ne-sais-quel-petit-top-sympa... Il valait mieux miser sur une valeur sûre de mi-saison... Après avoir arrêté mon choix sur un tailleur pantalon noir rehaussé d'un chemisier crème à plastron froufroutisant (je vous épargne les photos), il me fallait aussi trouver The sac and The shoes qui allaient bien : ça dépasse l'entendement de chéri-chéri qui ne comprend pas les éventuels choix cruciaux que ça représente : hauts talons ou ballerines?

 

Oui mais si je prépare tout la veille, c'est pour m'éviter un long dilmene le matin même (quoi qu'il arrive que mon choix change le lendemain, mais dans l'urgence je sais rester raisonnable). Car je dois aussi consacrer du temps au choix des bijoux que je vais porter !!

 

Une fois les choix "fringues" et accessoires (mais néanmoins indispensables) opérés, il faut penser au "barda" à emmener pour que la dixième merveille du monde se sente bien, comme chez elle, pour "optimiser" les "chances" qu'elle soit cool lors de cette réunion de famille. Et tant pis si on en emporte trop, tant pis si ça sert à rien...

 

Après une check-list complète, je commence à préparer le barda en question que je complèterai le lendemain. Ne pas oublier non plus le Doliprane pour Lucas qui pourrait avoir fièvre ou douleurs suite à son opération. Ni les indispensables couches et cotons, la tenue de rechange, le doudou (qui ne sert encore à rien, mais qui instaure un rituel à la petite merveille du monde), le lit pop-up, les baby-phones, etc, etc, etc... j'en oublie tellement (mais j'ai fait une liste !!) !

 

Le matin du jour J : séance d'habillage des enfants (presque à la chaîne et en rythme) après un petit déj' rapide mais néanmoins copieux : on ne sera pas à table avant 14h !! Ensuite direction la douche avec pour objectif de prendre du temps pour soi,  mais pas trop ! On est attendu à 11h, et comme c'est à une heure de la maison, faut prévoir de la marge, donc à 9h30, on est parti ! Résultat, il faut pas traîner. Douche trop courte, maquillage trop rapide (que je regrette une fois que je vois que mon fard à paupières fait un peu trop flashy), habillage efficace : je suis prête. On peut y aller. Enfin, non, mari-chéri n'est pas passé par la case douche. Moi je me suis dépêchée, mais qu'est-ce qu'il fout, là? Il est 9h25 et toujours dans la salle de douche. Grrrrrrrr.

 

Quelques minutes plus tard, après avoir fait un dernier check-up du barda à emporter, avoir chargé les voitures avec la poussette en plus (et bien du mal à la plier cette satanée poussette), nous voilà enfin sur le départ.

 

On installe tout le monde en voiture, et en route Simone. On arrive à peu près à l'heure voulue, avec seulement un quart d'heure de retard sur l'horaire escompté, mais un quart d'heure d'avance sur l'horaire "officiel". Félicitations à moi, à nous, on a passé la première épreuve avec brio !

Publié dans Vécu et quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maëlle 02/06/2010 09:27


J'imagine bien le demenagement!
Quand on descend dans nos familles alors qu'on est que 3 c'est deja le meme système (liste ...)et le résultat une voiture hyper chargée avec pleins de trucs qui serviront finalement pas mais qu'on
a préferé prendre au cas ou mini cherie en aurait besoin pour se sentir bien! lol